L
ADING

Macron fait le ménage au sein de l’administration pour réformer plus vite

 

le chef de l’Etat a demandé le remplacement des hauts fonctionnaires en désaccord avec sa politique, a indiqué ce mercredi la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

Le chef de l’Etat passe à l’offensive. Emmanuel Macron a demandé que dès juin commencent à être remplacés certains dirigeants d’administration centrale en désaccord avec la politique du gouvernement, afin que ses réformes soient appliquées plus rapidement, a indiqué la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye mercredi. Lors du conseil des ministres, “le président de la République a souhaité que les nominations à la tête des administrations centrales puisse refléter notre volonté” que les réformes soient “accélérées”, avec “une traduction perceptible par nos concitoyens”, a-t-elle déclaré. “Il y aura probablement des annonces et des mouvements à partir de la semaine prochaine et dans le courant du mois de juin”, a-t-elle ajouté. – LE CAPITAL MAG

mmanuel Macron ne veut pas de fonctionnaires en désaccord avec sa politique. Conséquence de cette décision du président, qui figurait parmi ses promesses de campagne, dans les prochains jours, des remplacements vont avoir lieu au sein des ministères. Ceux qui “traînent des pieds” seront exclus, et des nominations vont avoir lieu pour plus d’efficacité.

La chasse aux sorcières est lancée. Avec l’acte 2 du quinquennat, le chef de l’État ne veut plus perdre une minute. Les réformes ne vont pas assez vite à son goût, et les coupables sont tout désignés : les hauts fonctionnaires de l’administration centrale, les préfets, les ambassadeurs ou les recteurs d’académie. En somme, tous ceux qui sont accusés aujourd’hui freiner les réformes au sein des ministères. – RTL MAG

Joseph Don

 

 

Related posts