L
ADING

Les enfants handicapés à l’école et au centre de loisirs.

Credit image : Wikipédia                                                                                                            Document – R E M

Les enfants handicapés à l’école et au centre de loisirs.

Emmanuel Macron s’est engagé pendant sa campagne a faire du handicap un des sujets prioritaires de son quinquennat s’il était élu. Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, a présenté jeudi les premières actions concrètes qui seront portées par le Gouvernement dès la rentrée.

  • Renforcement des Assistants de Vie Scolaire (AVS) pour la rentrée 2017.L’accompagnement est primordial pour inclure les enfants handicapés à l’école et au centre de loisirs.
  • Tous les élèves handicapés qui en ont fait la demande auront un(e) auxilliaire de vie à la rentrée sous réserve de l’accord des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).
    • Revalorisation de l’allocation adulte handicapé (AAH)

    L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière qui permet d’assurer un minimum de ressources aux personnes en situation de handicap.Actuellement à 810 euros, Emmanuel Macron s’est engagé à porter l’AAH à 900 euros.

    • Intégration d’un objectif d’inclusion dans toutes les politiques publiques
    • Afin de remettre le sujet du handicap au centre de l’action publique, un comité interministériel sera chargé de définir des indicateurs d’inclusion pour chacune des politiques publiques menées.Le Gouvernement travaillera par ailleurs sur plusieurs chantiers prioritaires :
      • Favoriser l’accessibilité des bâtiments publics : 40% des établissements publics sont en retard dans les travaux d’accessibilité.
      • Renforcer l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap : une personne avec un handicap a deux fois plus de risque d’être au chômage qu’une personne qui ne l’est pas. Et le nombre de chômeurs handicapés a doublé les 5 dernières années.
      • Favoriser le placement en établissement et le développement de formats alternatifs d’habitat

      Le Président de la République a également lancé le “4e plan autisme” le 7 juillet :

    • Ce 4e plan autisme s’est réuni autour de 5 axes de travail :
      • L’inclusion scolaire des enfants et jeunes avec autisme, au travers de l’accès aux apprentissages, de la maternelle à l’enseignement supérieur, ainsi qu’à la formation professionnelle ;
      • L’inclusion sociale et le plein exercice de la citoyenneté des adultes avec autisme (incluant l’accès à l’emploi et au logement) ;
      • L’appui aux familles, la réponse à ses besoins, ainsi que la prise en compte de son expertise dans l’ensemble des parcours et l’accès aux soins ;
      • La recherche, l’innovation et l’enseignement universitaire ;
      • La qualité des interventions, la formation des professionnels et l’accompagnement au changement.

Related posts

Leave a Comment