L
ADING

La dérive social de la societe Indien

JOURNALISTE
GNS – INTERNATIONALE PRESSE ASSOCIATION
Joseph Don
www.newsfeedcom.com

La dérive social de la societe Indien

En l’Inde la population doit rendre hommage à Madame Indira Gandhi, une femme qui a beaucoup fait pour changer la société indienne sans énorme succès. On réussira jamais changer la mentalité de société indien concernant les droits des femmes, ni droit des démunis, ni les basses castes, si vous ne passez pas la case école, cas uniquement à l’école vous pouvez entamer un commencement de changements de mentalité d’une société, même si ça prendra de une génération. C’est pré-mondial et inévitable cas la composition de la société indienne est très, très complexe. Une centaine castes, religions (certain limite fanatique), traditionalisme radical incréé dans la société.
Scandaleusement on pardon jamais d’avoir né femme. C’est une vérité que média indiens ne pas trop de courage pour dénoncer. En l’inde être une femme, est un fardeau et encombrants pour la famille. Le Plannings familiale est totalement tabous, sauf dans des grandes villes à cause de caractères religieux et social de la société Indien.
Certaine époque on à obliger les femmes mettre fin à leurs vies quand le mari meurt. Nombre de viol non dénoncés est innombrable. Le harcèlement de rue est quotidien, agressions dans des transport publique est devenu un réel problème de société depuis des décennie.
Dans des villages encore aujourd’hui, certaine personne qui appartiens des basses castes et des intouchables sont entièrement hors portée de société moderne. Ils continuent à subir des discriminations volontaires et planifier par convictions religieux et traditions archaïque de la société actuelle, même avec les développements industrielle et scientifique. Certains ont transformé la philosophie bouddhiste en religion perverti, qui ne respecte même pas droits de l’homme.
Mais l’inde restera un des grande démocratie de la région et avec une grande culture, même si culture elle-même a détruit la Société.
Joseph Don
www.newsfeedcom.com

Related posts