L
ADING

Kenya : la rupture d’un barrage fait au moins 300 morts

JOURNALISTE
GNS – INTERNATIONALE PRESSE ASSOCIATION
http://newsfeedcom.com/
https://en-marche.fr/
http://www.elysee.fr/
*************************************
https://youtu.be/TEIH78Cgsfk
*************************************
https://www.francetvinfo.fr/
Joseph Don

De fortes pluies et de graves inondations ont fait plus de 300 morts et déplacé des milliers d’autres dans certaines parties de l’Afrique de l’Est, le Kenya et le Rwanda étant les plus touchés.
Nous sommes préoccupés par les inondations qui ont déplacé tant de personnes en Somalie, au Kenya et au Rwanda”, a déclaré Farhan Aziz Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général des Nations unies dans une déclaration au Guardian.Au Kenya, les pluies torrentielles en cours ont endommagé les infrastructures, empêchant ou limitant l’accès humanitaire à de nombreuses zones touchées et coupant l’accès des populations aux marchés dans plusieurs endroits. Les conditions météorologiques extrêmes ont aggravé une épidémie de choléra dans le pays ainsi qu’une épidémie du virus du chikungunya transmis par les moustiques et augmentent le risque de flambées à grande échelle.
Le nombre de cas de choléra signalés depuis le début de l’année 2018 est de 2 943, avec 55 décès, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.
Joseph Don

Related posts