L
ADING

Harcèlement et violence à l’égard des femme

http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

JOURNALISTE
GNS – INTERNATIONALE PRESSE ASSOCIATION
https://www.facebook.com/JosephDon6
www.newsfeedcom.com
https://en-marche.fr/
https://en-marche.fr/articles/actualites/statuts
https://en-marche.fr/charte.pdf

http://stop-violences-femmes.gouv.fr/4-outils-pour-l-animation-sur-les.html

On estime que des centaines de milliers de femmes en France sont victimes d’abus de la part de leur partenaire chaque année. À la veille de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, voici un aperçu du défi auquel la France est confrontée dans la lutte contre ce fléau. En France, une femme meurt agressée par son partenaire tous les 3 jours. En 2016, cela représentait 123 décès. En 2012, 148 femmes ont été tuées contre 121 en 2011.Non seulement ces chiffres sont choquants mais, selon les experts, ils ne racontent pas toute l’histoire.

L’année dernière, 85 424 personnes ont intamer des procès contre leurs conjoints pour agression et voies de fait, soit une hausse de 3% par rapport aux chiffres de 2015, révèle une étude de l’ONDRP sur la violence dans le couple.

Et le Conseil supérieur pour l’égalité des hommes et des femmes estime que les chiffres sont encore plus élevés, indiquant qu’en moyenne, 201 000 femmes en France déclarent être victimes de violence domestique, qu’elle soit physique ou sexuelle. Certaines de ces femmes sont victimisées à plusieurs reprises. Selon ce document, près de neuf victimes sur dix sont des femmes.

*******************************************************

HARCÈLEMENT A LA ECOLE

Harcèlement a l’école on faire des bruits mais sans résultats vraiment positif. Chaque année on faire des bruits médiatiques pour arriver à quoi ? Chaque année cette campagne contre harcèlement est devenu ridicule, comme si nous célébrons la fête de harcèlement. La solution est de légiférer des nouvelles lois contre le harcèlement à l’école et d’appliquer.
Est que ce vraiment difficile repérer et enrayer ce phénomène social de temps moderne. Tout type institutions confondue harcèlement est une phénomène incontrôlables cas pendent des décennies le société et monde éducationnelle a ignoré la gravité jusque le suicide élèves, dans le passé. Educations nationale ne pas étrangère à certains incidents grave de harcèlement entre élevés, limite viole de dignité personnel d’un enfant. Le harcèlement moral et physique existe et dans plus par de cas demeure impunis à cause d’ignorance de adultes.
Certains ont troué ce très amusant, les petits gestes agressifs et des mot insultant, ici et là…. Tout le monde à garder le silence. Le silence est devenu une règle reconnu pour protéger la réputation d’école. Les parents préférer de changer l’école qu’aller devant justice. Nous on écrit des articles, faire des émissions de télévision, mais le problème du harcèlement à l’école est dans une situation de stagnation. Les conséquences du harcèlement en milieu scolaire peuvent être graves et multiples. Décrochage scolaire voire déscolarisation, des études montrent que la peur des agressions expliquerait 25% de l’absentéisme des collégiens et lycéens. Désocialisation, anxiété, dépression est devenus des résultats banals de harcèlement à l’école, qui conduit les enfants dans un état autodestructrices, voire suicidaires.
Il est temps d’arrêter la « fête de harcèlements » et réagir, légiférer et surtout appliquer les lois à l’école. Pourquoi pas une reclassement de Harcèlement à l’école dans le code pénal.
Joseph Don

Related posts