L
ADING

Haïti, Le enfer paradisiaque

NEWSFEEDCOM- THE RIGHT NEWS AT THE RIGHT TIME
JOURNALISTE
GNS – INTERNATIONALE PRESSE ASSOCIATION
http://www.newsfeedcom.com
https://en-marche.fr/ 
http://www.elysee.fr/
http://www.gouvernement.fr/
http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_d%27Ha%C3%AFti
https://ec.europa.eu/europeaid/regions/africa-0_en
https://ec.europa.eu/europeaid/regions/caribbean-0_en
https://solar-aid/.org/donate
https://www.usaid.gov/where-we-work/africa
https://www.state.gov/p/wha/ci/ha/hsc/2016report/index.htm

HAÏTI ET AFRIQUE

En Haïti, une quinzaine d’anciens ministres sont à nouveau épinglés pour corruption ou encore détournements de fonds publics. Une première enquête parlementaire, en août 2016.
Parmi les facteurs considérés comme contribuant à la corruption en Haïti figurent la pauvreté, le manque d’opportunités, l’aide étrangère sans control et les institutions état affaiblie, en particulier la police et la justice.
Déjà plus de sept années après la catastrophe naturelle le pays n’avance, après avoir plongé des milliards aides Européenne et Américain. La Haïti ne pas capable donner un toit à des sinistres.
Qui est Jean-Bertrand Aristide
En prenant ses fonctions la première fois en 1991, le président Jean-Bertrand Aristide a déclaré qu’il donnerait un nouveau départ et lutterait contre la corruption. En septembre 1991, cependant, un coup d’État militaire a retiré Aristide du pouvoir. Aristide a repris le pouvoir de 1994 à 1996 puis de nouveau en 2001 jusqu’en 2004. Lors des trois administrations présidentielles d’Aristide, selon un rapport de 2009, la corruption a prospéré.
Oui est Jean-Bertrand Aristide, né le 15 juillet 1953 à Arniquet, ville côtière du sud d’Haïti, est un homme défendu et homme d’État haïtien. Date et lieu de naissance : 15 juillet 1953 (64 ans), Port-Salut, Haïti. Président de la République d’Haïti (1996-2004), Enseignement : Université d’Afrique du Sud, Collège Notre Dame, Université de Montréal.
Sept ans après le séisme qui a dévasté l’île, provoquant la mort de dizaines de milliers d’Haïtiens et laissant des centaines de milliers de personnes dans un état de misère, sans soin, ni abri, encore 50.000 (approx) Haïtiens qui vivent encore dans des tentes.
Cinq ans après le séisme de 2010 qui a dévasté Haïti, le pays est passé à une période de développement à long terme. Les États-Unis continuent à soutenir le peuple d’Haïti. Depuis 2010, l’aide américaine a contribué à améliorer de façon mesurable les indicateurs économiques et sociaux clés et construire des infrastructures nécessaires à la croissance. Absence d’une gouvernance efficace et de solides institutions démocratiques en Haïti, y compris la planification des élections en souffrance à contribuer pour le ralentissement de progrès et la reconstruction Haïti.
À ce jour, 4 milliards de dollars en aide américaine post-séisme ont été fournis à Haïti, dont 77%, soit 3,1 milliards de dollars ont été déboursés en date d’Octobre 2014, plus l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a annoncé un montant supplémentaire de 1 million de dollars américains en aide humanitaire pour les communautés en Haïti touchées par l’ouragan Matthew.

En Afrique, les conséquences sociales et politiques de la corruption privent les nations de ressources et de potentiel, et conduisent à l’inégalité et à la radicalisation. La corruption de politiciens à arnaquer les gouvernements et la société africains d’environ 50 milliards de dollars par an et entrave les prospérités d’économie, les conditions de vie et surtout développement technologique et scientifique de l’Afrique. Le résultat de non développements de l’Afrique, Europe et la Etats Unis subis conséquence sociale et politique.
Un rapport conjoint de la Banque africaine de développement et de Global Financial Intégrité a révélé que jusqu’à 65% de ces pertes de revenus ont disparu dans les transactions commerciales des multinationales. Selon Oxfam, jusqu’à 30% de la richesse financière africaine devrait être détenue à l’étranger, ce qui coûterait environ 14 milliards de dollars de recettes fiscales perdues chaque année.
Le UE a distribué 5,8 milliards de euros dans le passé aux régimes les plus corrompus du monde, plupart en Afrique y compris Haïti.
Avec l’insistance Américain et Européenne pour une démocratie de 21eme siècle en Afrique, les pays africains commence à changer les visages avec le remplacement des dictateurs corrompu par des dirigeants acceptable qui sont capable développer l’Afrique. Quand il s’agir la France, François Hollande a contribué largement pour aider les africains de remplacer les dirigeants voyous avec des gens valable.
Il y a quelque année, la décennie passe, la France été le paradis pour les dictateurs corrompu, fréquenté et soutenue par certains dirigeants en France. Il ne faut pas oublier que c’est était hier que nous avons dérouler des tapie rouge à des dictateurs avec des comptes bancaire remplie de argents de l’aide EUROPÉENNE et AMÉRICAINS destiner pour développer l’Afrique.
Nous l’espérons que Président de la République Emmanuel Macron va continuer dans sa lancer de la diplomatie internationale et faire pression a des dirigeants Africains et Haïtiens, à prendre en mains leurs propre destin et à exploiter leurs propres ressources à développer pour entre dans le société moderne de 21eme siècle.

Related posts